Vous êtes ici : > Actualités > Stage de taille de pierre des 15, 16 et 17 juillet 2022

Une fois n’est pas coutume, commençons par un aperçu des œuvres finies… 100 % sculpture, un beau bestiaire et un maître incontesté : François Pompon ! 

En plus de cela, encore de belles rencontres et des univers qui se télescopent durant trois jours, c’est cela le plaisir des stages ! 

Les deux copines venues du Nord ! Et leur bestiaire : éléphant, ours, lapin, mixage phantasmagorique….

Anne voulait tailler un éléphant, nous avions par miracle un modèle ! Et c’est parti pour beaucoup de dessin et un apprentissage du passage à la 3D parfois douloureux ! 

Christine quant à elle s’est inspirée de l’ours de Pompon pour en livrer son interprétation personnelle !

Même processus qu’Anne, du dessin et de la 3D. On n’en fait pas toujours ce qu’on veut, mais le résultat en vaut la peine !

Restons encore dans le bestiaire  :  Carole a sculpté une chouette, d’après un modèle qu’elle avait elle-même modelé en terre.

Enfin, Patricia n’était pas très fixée sur ce qu’elle voulait faire : peut-être un animal ? Finalement, une fois à l’atelier, elle s’est inspirée de son environnement et a créé un cadran solaire délicat et très personnel. Beaucoup de dessin et de la gravure pour un exercice un peu différent des autres.

Chez les garçons , nous avons Jacques qui restaure un grand corps de ferme du 14e siècle dans la Sarthe. Serge est intervenu sur le bâtiment pour restaurer et créer de nouvelles ouvertures en pierre. Et l’un des projets de Jacques est de restaurer la chapelle, notamment le pignon sur lequel se situait une croix aujourd’hui disparue. L’idée fut alors que ce soit Jacques qui taille cette croix lui même, ainsi la croix gagnerait en valeur sentimentale ! En même temps, il pourrait apprendre quelques bases de la taille de pierre qui lui seront fort utiles pour la suite des travaux !

Avant de commencer, il faut proportionner le bloc et ça va quand même plus vite à la disqueuse ! 

 

La croix comporte des gravures symbolique en lien avec le lieu.

Enfin Patrick s’est lancé dans un exercice toujours plaisant : le triskell.

Rajoutons à tout cela Gégé venu avancer sa rosace et un petit visiteur de 5 ans passionné de taille de pierre… 

Et pour vraiment finir, quelques photos d’ambiance : l’atelier studieux, l’atelier moins studieux à  l’heure du casse-croûte et les repas du groupe à la maison, de quoi nourrir un bon stage !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.