Vous êtes ici : > Actualités > Stage de taille de pierre des 9, 10 et 11 juillet 2021

Un premier stage où les générations se croisent...

Concentrés et studieux ! 

Cette session a vu le retour de Pierre, venu finir son quadrilobe en attende d’un projet plus grandiose qui lui vaudra de nombreuses heures encore à l’atelier… La  présence de Mathilde, venue tester si son choix d’orientation en bac pro taille de pierre au lycée Les Marcs d’Or est  le bon… Louka et son grand père, venus partager à deux une expérience et un bout de vacances… Sans compter Fabienne, Frédéric et Jean-Paul….

Honneur aux filles !  

Fabienne s’est lancée dans la création d’un arbre de vie en bas relief. Comme souvent dans les articles, vous verrez pour chaque personne les photos dans l’ordre de ses étapes de travail  : dessin, sciage, évidage, dégauchissage, sculpture, lissage, ponçage… C’est variable selon les projets et le processus de mise en œuvre mais une constante est la même pour tous… l’angle du ciseau est à 45 °…

Mathilde exécute un exercice typique des débuts dans la taille de pierre : créer une face plane et d’équerre.

Voici Louka, 12 ans, fan de skate. Louka a accompagné son grand père lors de son stage de taille de pierre avant un périple à deux à vélo dans les Pyrénées. Et que pouvait tailler un fan de skate sinon un skate ?!! Voici le travail de Louka. 

Un stage complet est toujours compliqué pour un enfant ou un adolescent, cela demande de la concentration et de l’assiduité : trois jours à répéter des gestes semblables, cela peut être long !  Mais Louka a su gérer le temps, se défouler quand il fallait et il a bien profité de son stage ! 

Louka a donc emmené son grand-père, Pierre !! Et nous avons eu le plaisir de voir se confronter les  générations ! 

Pierre a laissé s’emballer son imagination et a créé une œuvre originale, qui mérite le coup… d’œil ! 

Frédéric a sorti un bas relief plus vrai que nature ! une jolie carpe prête à bondir de son caillou ! 

Enfin Jean-Paul, et un exercice géométrique, classique de la taille de pierre, mais néanmoins complexe dans sa symétrie ! 

N’oublions pas Pierre revenu pour un deuxième stage afin de terminer sa mini rosace… Il est revenu depuis, car il se lance dans l’œuvre d’une vie : une rosace d’un mètre de diamètre…

Au final, ça donne soif toute cette agitation…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.