Vous êtes ici : > Actualités > La nuit des massettes

Une nuit de bonheur

Cinq tailleurs de pierre professionnels ont réalisé un défi : sculpter une rosace durant 12 heures, quasiment sans s’arrêter, quasiment car il faut bien que ces gaillards se nourrissent et s’abreuvent…

Ils se sont donc réunis ce samedi, au pied de la grande rosace sculptée sur le front de taille à la Karrière© à Villars-Fontaine avec un objectif : que chacun taille un des éléments de la rosace afin de les assembler, une fois terminés, 12 heures plus tard, à minuit.

Étaient présents : Fabien, Ateliers Fabien Mougenot à Gilly Lès Citeaux, Compagnon du Tour de France et Meilleur Ouvrier de France ; Rémi, Entreprise Pierre d’Acanthe à Chagny, 71, diplômé de l’Ecole des Arts de Lyon et l’UNICEM de Montalieu ; Côme, Entreprise Favre à Vignoles, 71, Compagnon du Tour de France ; Alexandre, de l’entreprise Lefèvre à Dijon, diplômé en Monument Historique à l’école de Remiremont ; Serge, Entreprise Serge Moret à Fontaine-Française, Maître Artisan, diplômé de l’école des Monument Historique St Lambert à Paris.

Et, chacun, avec une approche et une méthode de travail différentes a réalisé son œuvre. Et c’était le plus intéressant à observer, cette différence dans les approches pour un même sujet dans un même temps imparti. Chacun a mis en œuvre son expérience, sa formation, sa sensibilité, sa générosité, son sens de l’entraide.

L'objectif de la journée
Côme
Fabien
Rémi
Alexandre
Serge

 Tous les cinq ont travaillé avec des outils manuels, pas d’outils mécaniques. C’était le principe de base, travailler à l’ancienne, comme de médiévaux tailleurs de pierre sur le parvis de leur cathédrale en devenir.

Et durant toute la journée a retenti la symphonie des massettes !

Photos jean-Michel Garcia

Et c’est à minuit trente que tous ont décidé qu’il était temps de poser les outils et d’assembler la rosace, le public était là, certes peu nombreux, frigorifié, mais passionné… Le champagne de Maryse et Dédé a été le bienvenu !

Pendant ce temps, la vie continuait ! La joyeuse bande, privée de son chef, n’en a pas moins joyeusement continué sa tâche ! Et la rosace a bien avancé !

Et, pendant ce temps,  en bas de l’échafaudage naissait une nouvelle activité : un atelier de taille de pierre pour le public, pour les enfants en premier lieu, mais les parents se sont rapidement emparés des outils ! L’activité a été bien appréciée et devrait être proposée de nouveau…

Enfin, n’oublions pas les bons moment, c’est quand même aussi ce qui motive les troupes, et les belles tablées qui rassemblent…

Belle installation !

2 thoughts on “La nuit des massettes

  1. Je ne voulais pas rater cette opération – l’assemblage des éléments de la rosace était magique !!! un instant
    inoubliable – MERCI !!!!!

  2. Bravo Serge! à toi, à Sophie et à tous tes compagnons!
    Enfin la quintefeuille revient à sa source…
    Hélas le chantier était un peu trop loin pour moi
    Merci pour ce reportage qui m’a permis d’en profiter un tout petit peu.
    Bises à vous tous ( et surtout Gérard et Simone 😉 )
    Laurence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *